Partenariat avec le Potager d'à côté

 

Le SIRC a démarré un partenariat avec le Potager d’à côté début mars, une structure créée en 2018 par Virginie Broncy, et reconnue d’utilité sociale et détentrice de l’agrément ESUS, dont les objectifs sont de :

  • faciliter l’accès aux fruits et légumes locaux et de saison,
  • éviter le gaspillage
  • créer du lien social.

Partenariat avec le Potager d'à côtéLe potager propose aux particuliers mais aussi aux restaurateurs et à la restauration collective des fruits et légumes déclassés ou en surplus des producteurs locaux.

Le SIRC souhaitant des approvisionnements en fruits et légumes de Charente et/ou issus de l’agriculture biologique est ravi de ce partenariat. Par cette action, il entend lutter contre le gaspillage et de soutenir les producteurs locaux.

Le Potager d’à côté transmettra chaque semaine les disponibilités et le SIRC commandera en fonction de ses menus. Une première commande a été livrée et comprenait des carottes, du céleri, de la batavia et des pommes.

Barquettes en pulpe de canne à sucre

La loi EGALIM fixe au 1er janvier 2025 au plus tard, la fin de l’utilisation des contenants alimentaires de cuisson, de réchauffe et de service en matière plastique.

Depuis 2015, le SIRC a supprimé les barquettes plastiques utilisées pour la livraison de ses restaurants scolaires. Celles-ci ont été remplacées par des contenants en inox.

Restait le portage à domicile à régler mais il nous fallait trouver le matériau qui puisse contenir les repas que nous livrons aux seniors.

C’est chose faite: depuis quelques semaines, les barquettes plastiques sont remplacées progressivement par des contenants en fibres de canne à sucre 100% biodégradables.

Ces barquettes ne sont pas encore disponibles dans toutes les tailles (notamment les plus petites) aussi, pour l’instant, seuls le plat et l’accompagnement sont conditionnés de cette manière.

Dans un avenir proche, nous espérons remplacer l’ensemble des contenants plastiques par d’autres fabriqués en pulpe de canne à sucre.

Deux modèles de barquette en pulpe de canne à sucre utilisées pour le portage à domicile

Deux modèles de barquettes en pulpe de canne à sucre utilisées pour le portage à domicile.

 

Signature de la convention entre le SIRC et Agir Charente

Comme l’année dernière, le SIRC de Ruelle sur Touvre et de l’Isle d’Espagnac a été sollicité pour participer à l’opération « Soupe de rue » organisée par l’association Agir Charente.

Il s’agit d’une association qui aide les plus démunis en leur distribuant notamment un repas chaud en fin de semaine avec le soutien de différents partenaires tel qu’Afus16, la banque alimentaire, les lycées etc.

Pour éviter le gaspillage de denrées alimentaires propres à la consommation humaine dans des délais courts, alors qu’un certain nombre de personnes démunies ne disposent pas de quoi s’alimenter quotidiennement, l’association accepte des soupes réalisées avec des légumes non consommés que l’on souhaite valoriser.

Avec d’autres communes du Grand Angoulême, le SIRC fournira 10 litres de soupe 1 fois par mois pendant la période d’hiver (janvier à mars 2021).

Cette soupe est distribuée par les bénévoles de l’association Agir les vendredis soir aux familles et aux personnes qui se présentent, place Mulac quartier Saint Cybard à Angoulême.

Une convention a été établie avec l’association courant octobre en vue de la mise en œuvre de cette opération.

Signature de la convention entre le SIRC et Agir Charente

Signature de la convention entre le SIRC et Agir Charente

Lors de la distribution

Avec l’arrivée de l’hiver, nous avons été sollicités par l’association  socioculturelle Agir qui a rejoint la Fédération des acteurs de l’urgence sociale, l’Afus 16.

Elle nous interpelle pour une aide et nous avons pensé qu’en tant que signataire de la charte « Bien manger à l’école », nous pourrions  y répondre.

Il s’agit d’une action qui s’inscrit dans l’axe C de la charte « Bien Manger à l’école ».

Le service de la restauration scolaire offre aux enfants un repas complet et équilibré mais il a aussi une mission éducative  : il s’agirait là d’une action de sensibilisation partagée à une alimentation saine, durable et solidaire.

Les bénévoles de l’association AGIR organisent depuis plusieurs années, une distribution de soupe, chaque dimanche soir, place Mulac à Angoulême (quartier Saint Cybard).

L’association ne touche aucune subvention, elle fonctionne avec les dons de ses membres qui se relaient pour offrir aux personnes précaires (femmes et hommes sans domicile fixe, personnes jeunes et âgées en situation de grande précarité), un aliment chaud et un moment de convivialité.

L’association aimerait aller plus loin, notamment durant l’hiver et voudrait pouvoir servir aussi une soupe le mercredi soir.

C’est ainsi que le S.I.R.C. cuisinera de la soupe pour les mercredis soirs du 24 janvier, du 21 février et du 20 mars.

Lors de la distribution

Lors de la distribution du 24 janvier

Nous avons utilisé la malle pédagogique « Stop Gaspi » prêtée par le syndicat intercommunal de la Restauration collective pour aborder l’alimentation jusqu’à Noël.

A l’aide des posters et vignettes trouvés dans la mallette nous avons pu reconstituer le trajet des aliments dans notre corps et parler ainsi de la digestion.

En répertoriant tous les aliments que nous avons mangé lors d’un dîner pris à la maison avec nos familles, nous avons travaillé par groupe pour tenter de classer les aliments.

On s’est rendu compte que certains aliments étaient indispensables pour rester en bonne santé comme les fruits et les légumes. En revanche, on peut vivre sans manger trop de sucre donc en limitant les bonbons et sucreries comme les sodas.

Comme avant chaque vacances, nous avons réalisé une recette à l’école. On s’est fait plaisir en faisant un goûter gourmand composé de roses des sables, une sucette au chocolat et d’une clémentine.

Les 24 élèves de la Classe de CE2 de Mme Devautour

 

1ères Assises Régionales de lutte contre le gaspillage alimentaire

Au cours des premières « Assises régionales de lutte contre le gaspillage alimentaire » qui ont eu lieu à Bègles le 13 et 14 novembre ont été remis les trophées du RÉGAL Nouvelle-Aquitaine. Ces trophées sont destinés à valoriser et distinguer les acteurs de Nouvelle-Aquitaine s’impliquant dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et contribuer à faire connaitre des initiatives exemplaires.

Le syndicat intercommunal de restauration collective de Ruelle sur  Touvre et l’Isle d’Espagnac a participé à ces trophées dans la catégorie « restauration collective ».

Il y avait six catégories :

  1. catégorie association
  2. catégorie collectivité
  3. catégorie entreprise
  4. catégorie établissement de santé
  5. catégorie restauration collective
  6. catégorie restauration commerciale

Un jury, présidé par le président du CREPAQ, a été créé spécifiquement pour ces trophées par le CREPAQ.
Il était composé de partenaires institutionnels du CREPAQ :

  • ADEME,
  • Région Nouvelle-Aquitaine,
  • DRAAF,
  • DREAL,
  • Département de la Gironde

Critères de sélection :

Le jury a utilisé les critères de sélection suivant comme outils d’évaluation des initiatives

Critères principaux :

  • Méthodologie de projet
  • Résultats qualitatifs et quantitatifs obtenus
  • Reproductibilité de l’initiative pour l’essaimage
  • Contribution à l’économie circulaire et à l’alimentation durable

Critères transversaux :

  • Caractère original et innovant de l’initiative
  • Aspects sociétal, humain, social, environnemental, financier et économique
  • Partenariats mobilisés
  • Aspects pédagogiques
  • Originalité de la présentation du dossier
  • Respect de la hiérarchisation des actions de la lutte contre le gaspillage alimentaire

Les candidats devaient présenter un dossier ne dépassant pas 10 pages et montrant toute leur implication contre le gaspillage alimentaire.

Dans la catégorie  » restauration collective », c’est le lycée de la Venise verte à Niort qui a remporté le trophée.

Félicitations à eux pour leur investissement depuis 8 ans contre le gaspillage alimentaire.

Gaspillage alimentaire : de la nourriture pour les chiens

De la nourriture pour les chiensDepuis la rentrée scolaire, les restes des repas consommés par les élèves de Ruelle sont récupérés par M. Piquepaille qui possède une meute de 40 chiens anglo-français.

Ces restes qui autrefois partaient à la poubelle sont donc maintenant revalorisés et servent de nourriture à ses animaux.

M. Piquepaille se charge de les prendre chaque semaine dans les écoles. Il broie ensuite tous ces déchets, légumes, poisson, viande, pain…. pour en faire une bonne pâté pour ses chiens.

Autre avantage et non le moindre, le côté financier : fini le ramassage des bacs noirs que la commune devait payer au Grand Angoulême.

Local et régional

Depuis le 1er janvier 2018, le SIRC est adhérent auprès du groupement d’achat AGAPE 16 qui a pour but de centraliser les besoins d’établissements publics de la Charente.

Grâce à ce groupement d’achat, le SIRC a donc pu lancer un marché public par allotissements qui comprend 9 familles de produits. Dans chaque famille de produits, plusieurs lots ont été retenus comme détaillés ci-dessous:

  1. La charcuterie
    1. Lot 1: Coulaud-Penaud (saucisserie à cuire ou à griller) situé à Limoges (87)
    2. Lot 2: Brake France (saucisse, pâté et autre produit) situé à Montmoreau (16)
    3. Lot 3: Achille Bertrand Atlantique (Jambon et salaison) situé à Les Herbiers (85)
    4. Lot 4: Sarl Doyen (Charcuterie) situé à Angoulême (16)
  2. Les volailles fraîches et lapins
    1. Lot 1: Ets SDA (volailles entières) situé à Ancenis (44)
    2. Lots 1 et 2: Ets Lafaye (volailles piècées classe A et lapins) situé à Palluaud (16)
    3. Lots 3, 4 et 6: Ets Beziau (volaille pièces, dinde piècées et volaille élaborée)  à La Jaudonnière (85)
    4. Lot 7: Ets Guillet (diverses volailles) situé à Daumeray(49)
  3. Les fruits et légumes frais ainsi que les produits de 4ème et 5ème gamme
    1. Lots 1 et 6: Ets Fornel  (fruits et légumes et fruits et légumes 4 et 5ème gamme) à  Barbezieux
  4. Les fournitures de conserve, fruits secs et produits d’épicerie
    1. Lots 1, 4, 5, 7, 11, 13 et 14: Pro à Pro (conserves de fruits et légumes, bouillon, sauce, légumes sec à garnir, huiles et graisses, petit déjeuner et pique-nique)
    2. Lots 2, 6, 8, 9 et 10: Pomona épisaveur (conserves de poissons, féculents, entremets et ingrédients de pâtisserie, sucre et condiments)
    3. Lots 3, 15 et 16: Transgourmet (compote et gelée, eau et autres boissons) situé à Chateauroux
  5. Les produits surgelés
    1. Lot 1: Brake France service (volaille surgelées) situé à Montmoreau (16)
    2. Lot 2: Pomona passion froid (viande et abats)
    3. Lots 3 et 4: Achille Bertrand (veau et légumes surgelés) situé à Les Herbiers (85)
    4. Lot 5: Davigel (poissons surgelés)
  6. Les produits laitiers et ovoproduits
    1. Lots 1 ,4, 6, 8, 9, 10, 11 et 13: Pomona passion froid (beurre, lait aromatisé, fromage frais, desserts, fromage portion, œufs)
    2. Lots 2 et 3: Transgourmet (la crème, le lait nature) situé à Chateauroux
    3. Lots 5: GAEC Blanzaguet (yaourts standard) situé à Blanzaguet (16)
  7. Les viandes de bœuf, veau et porc
    1. Lots 1, 2 et 3: Achille Bertrand (viande de bœuf origine Nouvelle Aquitaine) situé à Les Herbiers (85)
    2. Lots 2: Calluaud (viande de veau et d’agneau) situé à Saint Claud (16)
    3. Lots 3: Doyen (viande de porc)  situé à Angoulême (16)

Des producteurs locaux ou régionaux ainsi que des entreprises plus conséquentes (Pomona, Pro à Pro, Davigel) ont été retenus sachant que chaque prestataire doit répondre à un cahier des charges très précis: produits locaux, pêche responsable et respect de la surgélation avec une garantie sans exsudat.

Finis les sacs poubelles noirs remplis des restes de repas des restaurants scolaires de l’Isle d’Espagnac qui partent brûler à l’incinérateur de La Couronne ! En effet, à partir du 1er janvier 2017, les restes de repas seront récupérés et envoyés dans une usine de méthanisation en Vendée.

Rien ne se perd tout se transforme. Cet adage pourrait tout à fait convenir à ce procédé énergétique qui valorise les déchets pour en faire du biogaz produisant de la chaleur et de l’électricité.

C’est la société Aproval, filiale du groupe Suez, située dans la Ze la Braconne de Mornac qui se chargera de mettre les deux bacs récupérateurs, l’un à l’école Jean Moulin, l’autre à l’école des Mérigots et de collecter ces bacs une fois pleins.

Outre le côté écologique, c’est une économie de l’ordre de 50% qui sera réalisée par la commune de l’Isle d’Espagnac par rapport à l’enlèvement classique des sacs noirs.

Tri des déchets et lutte contre le gaspillage

Un des axes majeurs du syndicat intercommunal des restaurants scolaires est la lutte contre le gaspillage alimentaire et la revalorisation des déchets. C’est ainsi que depuis deux ans, nous travaillons avec les enfants pour les sensibiliser à ces problèmes. Tout d’abord, Clémence et Alice, deux jeunes en service civique dans notre structure ont mené une vraie étude en profondeur, ce qui a permis de mieux cerner les difficultés rencontrées en matière de lutte contre le gaspillage.

Avec Corinne, la diététicienne du syndicat, deux classes de Ruelle et deux classes de l’Isle d’Espagnac ont travaillé sur l’éducation au goût et le gaspillage.

C’est donc tout naturellement que le Conseil municipal d’enfants de Ruelle a voulu apporter sa pierre à l’édifice en proposant de créer une affiche destinée à sensibiliser tous les écoliers de la commune sur ce problème.

Vendredi à Villement, c’était le grand jour : quelques conseillers municipaux enfants ont dévoilé à leurs camarades le fruit de leur travail pendant le déjeuner. Puis lundi, ce fut le tour des conseillers municipaux enfants de Doisneau de faire de même.

Une belle affiche qui naturellement a trouvé sa place dans la salle de restauration. Une belle initiative qui montre que les enfants sont particulièrement sensibles au gaspillage et à la revalorisation de nos déchets.