De la nourriture pour les chiens

Depuis la rentrée scolaire, les restes des repas consommés par les élèves de Ruelle sont récupérés par M. Piquepaille qui possède une meute de 40 chiens anglo-français.
Ces restes qui autrefois partaient à la poubelle sont donc maintenant revalorisés et servent de nourriture à ses animaux.
M. Piquepaille se charge de les prendre chaque semaine dans les écoles. Il broie ensuite tous ces déchets, légumes, poisson, viande, pain…. pour en faire une bonne pâté pour ses chiens.
Autre avantage et non le moindre, le côté financier : fini le ramassage des bacs noirs que la commune devait payer au Grand Angoulême.

Une nouvelle vie pour les déchets alimentaires

Finis les sacs poubelles noirs remplis des restes de repas des restaurants scolaires de l’Isle d’Espagnac qui partent brûler à l’incinérateur de La Couronne !
En effet, à partir du 1er janvier 2017, les restes de repas seront récupérés et envoyés dans une usine de méthanisation en Vendée.
Rien ne se perd tout se transforme. Cet adage pourrait tout à fait convenir à ce procédé énergétique qui valorise les déchets pour en faire du biogaz produisant de la chaleur et de l’électricité.
C’est la société Aproval, filiale du groupe Suez, située dans la Ze la Braconne de Mornac qui se chargera de mettre les deux bacs récupérateurs, l’un à l’école Jean Moulin, l’autre à l’école des Mérigots et de collecter ces bacs une fois pleins.
Outre le côté écologique, c’est une économie de l’ordre de 50% qui sera réalisée par la commune de l’Isle d’Espagnac par rapport à l’enlèvement classique des sacs noirs.

En agissant ensemble, on agit vraiment !

Un des axes majeurs du syndicat intercommunal des restaurants scolaires est la lutte contre le gaspillage alimentaire et la revalorisation des déchets. C’est ainsi que depuis deux ans, nous travaillons avec les enfants pour les sensibiliser à ces problèmes. Tout d’abord, Clémence et Alice, deux jeunes en service civique dans notre structure ont mené une vraie étude en profondeur, ce qui a permis de mieux cerner les difficultés rencontrées en matière de lutte contre le gaspillage.
Avec Corinne, la diététicienne du syndicat, deux classes de Ruelle et deux classes de l’Isle d’Espagnac ont travaillé sur l’éducation au goût et le gaspillage.
C’est donc tout naturellement que le Conseil municipal d’enfants de Ruelle a voulu apporter sa pierre à l’édifice en proposant de créer une affiche destinée à sensibiliser tous les écoliers de la commune sur ce problème.
Vendredi à Villement, c’était le grand jour : quelques conseillers municipaux enfants ont dévoilé à leurs camarades le fruit de leur travail pendant le déjeuner. Puis lundi, ce fut le tour des conseillers municipaux enfants de Doisneau de faire de même.
Une belle affiche qui naturellement a trouvé sa place dans la salle de restauration. Une belle initiative qui montre que les enfants sont particulièrement sensibles au gaspillage et à la revalorisation de nos déchets.

 

 

Visite d’ATRION

Dans le cadre des animations sur le gaspillage alimentaire et le recyclage des déchets, le syndicat intercommunal des restaurants scolaires en partenariat avec « Ecopole du GrandAngoulême » a proposé aux élèves de l’école Corset Carpentier et de l’école Robert Doisneau de découvrir le processus de ramassage des sacs poubelles jaunes. Les élèves de Mme Lambert nous ont fait part de leur découverte en écrivant un petit texte.

Nous avons visité une usine de tri des déchets recyclables : ATRION « Ensemble, c’est tri fort ! »
Nous avons regardé un film qui nous explique comment le tri et le recyclage permettent de protéger notre environnement. Nous avons fait des jeux pour apprendre à avoir un bon comportement de consommateurs ! Nos animateurs étaient contents de nos résultats !
Pour visiter l’usine, on a mis un casque sur nos oreilles, car c’est très bruyant. Certains ont eu mal aux oreilles. Les machines trient de plusieurs façons selon la matière : papier et carton, plastique, métal. Attention à ne pas mettre d’objets dangereux pour les machines ou les agents dans les sacs jaunes !
Merci à tous ceux qui ont permis cette visite très enrichissante.
Les CE2 / CM1

 

Un camion poubelle à l’école

Dans le cadre des animations sur le gaspillage alimentaire et le recyclage des déchets, le syndicat intercommunal des restaurants scolaires en partenariat avec « Ecopole du GrandAngoulême » a proposé aux élèves de l’école Corset Carpentier et de l’école Robert Doisneau de découvrir le processus de ramassage des sacs poubelles noirs. Les élèves de Mme Lambert nous ont fait part de leur découverte en écrivant un petit texte.

La visite du camion benne

Lundi 14 mars, un camion  benne est venu dans la cour de l’école.

Avant, Madame Duffault nous a expliqué comment réduire les déchets, surtout le sac noir. Il faut savoir trier : le sac jaune pour recycler, la déchèterie et le compostage.

Nous avons appris que les personnes à l’arrière du camion s’appellent des rippeurs. Nous avons vu le fonctionnement de la benne. Une grosse pelle rabat les déchets dans un creux.

Sur les côtés se trouvent des boutons pour le fonctionnement. Il y a un bouton d’arrêt d’urgence s’il y a un problème. Une petite caméra permet au chauffeur de voir ce qui se passe à l’arrière.

Un pistolet à air est utile pour nettoyer le camion.

Nous sommes montés aussi à l’avant du camion. On a vu les copains grâce à la caméra.

C’était très intéressant. Merci à Madame Duffault et ses collègues.

La dernière étape de ces animations autour du gaspillage alimentaire et du retraitement des déchets sera la visite de l’usine de tri des déchets  ATRION à Mornac.

        DSC04960 DSC04965 DSC04964

         DSC04961 DSC04968 DSC04971

voir aussi l’article :
visite de l’usine d’incinération

L’usine d’incinération des déchets et la déchetterie de La Couronne

usine_incinerationDans le cadre des animations sur le gaspillage alimentaire et  le recyclage des déchets, le syndicat intercommunal des restaurants scolaires en partenariat avec  « Ecopole du GrandAngoulême » a proposé aux élèves de l’école Corset Carpentier et de l’école Robert Doisneau une visite de la déchetterie de la Couronne.
Les CE2/ CM1 de l’école Corset-Carpentier ont écrit un petit texte avec leur maîtresse que nous publions ci-dessous. Un grand merci à eux !

Mardi 19 janvier, nous avons visité l’usine d’incinération des déchets et la déchetterie de La Couronne.
Nous avons vu arriver les camions- poubelles. Ils se pèsent à l’arrivée puis au départ de l’usine. Ils vident leur contenu dans une très grande fosse et un grappin mélange les sacs- poubelles. Puis il attrape les déchets et les emmène dans le four pour les brûler. Le four est à 1200 degrés ! Les fumées sont traitées pour ne pas polluer l’air. Les restes en métal sont attrapés par un gros aimant.
Après nous sommes allés voir la déchetterie. Il y a plein de bacs pour trier ce qu’on jette : carton, ferraille, verre, tout-venant… Il y a un bac spécial pour les déchets végétaux et les gravats. On a vu aussi un conteneur pour les vêtements.
Nous avons beaucoup aimé cette visite car nous avons appris plein de choses.

Voir aussi l’article :

Un camion poubelle à l’école

Recyclage et tri des déchets à la cuisine centrale

Le syndicat intercommunal des restaurants scolaires de Ruelle-sur-Touvre et l’Isle d’Espagnac participe activement à la valorisation des déchets de la cuisine centrale.

En effet, la loi nous oblige à trier et à valoriser les déchets alimentaires dans les établissements de restauration.

D’autre part, le coût du ramassage des containers (quatre bacs jaunes et quatre bacs noirs de 760 l chacun) serait pour les années à venir de 10 000 €.

Le syndicat a donc installé trois composteurs et une benne de récupération des cartons, de l’acier (boîtes de conserve) et du plastique (emballage).

Ce système a permis de n’utiliser plus que deux bacs noirs et donc de diviser la facture d’enlèvement des bacs par quatre.

La prochaine étape à laquelle réfléchit le syndicat est la revalorisation des déchets alimentaires produits chaque jour dans les dix restaurants scolaires de nos deux communes.