Ce que la Covid-19 a changé pour le SIRC

Coronavirus: port du masque obligatoireLe Syndicat intercommunal de restauration collective (SIRC) a dû s’adapter à la crise sanitaire liée à la Covid-19 et mettre en place divers protocoles de protection des personnes dans les restaurants scolaires de Ruelle-sur-Touvre et l’Isle d’Espagnac, à la cuisine centrale Villement et lors du portage des repas à domicile pour les séniors.

Restaurants scolaires

Dans l’ensemble des réfectoires, les protocoles habituels de ménage sont appliqués avec une désinfection des tables, des assises et hauts des chaises entre chaque service et à la fin des services. Ceci a pour conséquence d’allonger le temps de réinstallation des tables pour le second service.

L’ensemble des agents travaillent avec le masque et ont à leur disposition du gel hydro alcoolique. Le SIRC fournit les masques à ses agents.

Retour du service à l’assiette

Jusqu’à présent, les plats étaient posés sur la table et les enfants se servaient directement. Mais depuis la mise en place des nouvelles mesures d’hygiène, l’autonomie des enfants est en suspens. Pour éviter toute manipulation, ceux-ci sont servis par le personnel (entrée, plats, fromage, dessert, pain et eau), ce qui a entrainé une surcharge de travail pour les agents.

Cependant, sur certains sites, lorsqu’il n’y a pas de brassage des groupes, les enfants peuvent se servir eux-mêmes.

Cuisine centrale

SIRC: mesures anti Covid-19Les agents travaillent masqués mais le port du masque peut poser des difficultés lors des cuissons. Il leur a donc été mis à disposition des visières de bouche plus adaptées à leurs activités.

Des distances de sécurité sont respectées au moment des pauses.

Portage à domicile

SIRC: mesures anti Covid-19Lors de la livraison des repas à domicile, les chauffeurs livreurs limitent le plus possible les contacts avec les personnes âgées.

Ils travaillent avec le masque et disposent de gel hydro alcoolique dans leur véhicule.

 

 

Nouveau conseil d’administration au SIRC

Logo SIRCSuite aux élections municipales, le comité des dix élus en charge de la gestion du Syndicat Intercommunal de Restauration Collective (SIRC) a été renouvelé.

Ce comité a élu un nouveau président, Alain Chaume, élu de Ruelle-sur-Touvre, qui prend la succession d’Alain Burlier, élu de l’Isle d’Espagnac.

Constitution du nouveau comité à partir de cette année:

 

Les cinq élus de Ruelle-sur-Touvre
M. Alain Chaume Président
 M. Julien Delage Membre du bureau
M. Christophe Chopinet Membre du comité
Mme Catherine Deschamps Membre du comité
 M. Patrick Delage Membre du comité
Les cinq élus de l’Isle d’Espagnac
M. Jacques Laffenetre Vice-Président
M. Manuel Boudeau Membre du bureau
M. Régis Matha Membre du comité
M. Pierre-Yves Gergaud Membre du comité
Mme Karima El Harmouchi Membre du comité

Voir aussi la page:

Mention « Très Satisfaisant » pour 2020

La Cuisine centrale Villement a obtenu la mention "Très satisfaisant"Le 9 septembre 2020, la cuisine centrale de Villement a fait l’objet d’une inspection par la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations.

Cela a consisté en une inspection physique de l’établissement en fonctionnement ainsi qu’en un contrôle des bonnes pratiques d’hygiène à mettre en œuvre.

A l’issue de cette visite, le Syndicat s’est vue attribuer la mention: « Très satisfaisant »

Ce contrôle sanitaire dirigé par M. Malécot, chef technicien de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations de la Charente a permis de vérifier que le travail et l’investissement de tout notre personnel travaillant à la cuisine centrale était à la hauteur de ce que l’administration attend en matière de sécurité et d’hygiène alimentaire.

Félicitations à eux !

Vous pouvez dès maintenant retrouver sur le site Alim’confiance tous les résultats en France des derniers contrôles, que ce soit dans le domaine de la restauration collective, traiteurs, grandes surfaces, restaurants… Une application pour smartphone y est aussi disponible.

Sélectionnez le bouton « Restauration collective« , saisissez « Cuisine centrale Ruelle Villement » dans le champ de recherche et validez. Vous verrez apparaître sur la carte une icône sur laquelle vous pourrez cliquer pour afficher la note attribuée à notre Cuisine centrale.

Site Alim confiance : Cuisine centrale Villement

 

Inscription 2020-2021- RAPPEL-

En raison de la pandémie actuelle et malgré le déconfinement, nous souhaitons limiter au maximum les dossiers papiers et nous vous invitons à effectuer les inscriptions en ligne (voir plus bas).

Exceptionnellement, pour toutes les familles qui ne sont pas en mesure de procéder à l’inscription en ligne (pas d’internet, pas d’ordinateur, etc), un dossier papier pourra être rédigé directement à la cuisine centrale et sur rendez-vous.

Nous souhaitons limiter au maximum les contacts physiques et cette procédure d’inscription papier devra être être très limitée.

Le syndicat intercommunal de restauration collection a développé une application en ligne sécurisée qui va permettre à tous de gagner en efficacité et en temps de traitement.

Celle-ci permet également de donner la possibilité aux parents d’inscrire leur(s) enfant(s) quand ils le souhaitent, depuis un ordinateur ou un smartphone connecté à Internet.

Dès que le dossier d’inscription a été validé par nos services, le parent (ou responsable légal) ayant effectué la déclaration en ligne reçoit un message confirmant l’inscription de son(ses) enfant(s) au service de restauration pour l’année scolaire.

Dans cette application, vous pourrez télécharger tous les justificatifs à joindre au dossier au format pdf ou image (par ex: photos issues de votre smartphone ou documents scannés à partir d’une imprimante scanner).
En cas de prélèvement bancaire automatique, vous pourrez aussi signer le mandat SEPA directement dans l’application à l’aide de la souris ou du doigt pour les smartphones.

Attention, votre demande d’inscription au service de restauration ne sera validée qu’après vérification par nos services que la totalité des pièces demandées a été transmise et qu’il n’y a aucune dette antérieure.

1) première inscription :

Pour accéder à cette application afin de constituer votre dossier d’inscription, vous aurez besoin d’une adresse de courrier électronique (« mail ») qui vous permettra de recevoir un mot de passe (modifiable par la suite dans votre profil) ainsi que les messages liés à l’inscription.
Une aide en ligne vous accompagnera tout au long de la procédure.

 2) réinscription :

Vous avez déjà utilisé l’application l’an dernier pour inscrire un ou plusieurs enfants.
Vous avez donc déjà crée votre espace dans l’application avec votre adresse mail et votre mot de passe.

Vous allez donc pouvoir vous reconnecter à l’application avec votre adresse mail et votre mot de passe de l’an dernier.

Vous allez retrouver tous les renseignements saisis l’an dernier (nom, prénom des enfants, des parents, adresse…)
Vous n’aurez qu’à choisir l’année scolaire 2020-2021, puis la nouvelle classe de votre enfant et ensuite joindre les pièces jointes (CAF, assurance, domicile)
Pour ceux qui avaient choisi le prélèvement mensuel, à moins que vous n’ayez changé de banque, le mandat SEPA a été conservé.
Vous pouvez bien sûr ajouter un nouvel enfant dans votre dossier en cliquant sur le bouton « Ajouter un enfant »

Nouvelle diététicienne au Syndicat Intercommunal de Restauration Collective

Mme  Patricia Desclides diététicienne a pris en charge nos menus depuis Mai.

Elle est ainsi présente aux Restaurants scolaires une journée par semaine. Elle établit les menus pour les différents convives (scolaires, portage à domicile, centre de loisirs etc..) et les valide ensuite avec le gestionnaire, l’équipe de cuisine et le personnel des satellites.

Elle sera amenée à intervenir dans nos cantines auprès des agents et des enfants au moment du repas.

Le syndicat qui faisait valider jusqu’à présent ses menus par la diététicienne du Centre de gestion a souhaité changer sa façon de travailler et avoir une diététicienne  sur place ce qui facilite le travail des équipes.

Vers un établissement BIO Engagé

Les députés ont adopté l’article 11 du projet de loi sur l’agriculture et l’alimentation qui fixe un objectif  d’au moins 50% de produits issus de l’agriculture biologique ou tenant compte de l’environnement pour les repas dans la restauration collective publique d’ici 2022 :

« Les repas servis dans les cantines devront comprendre au moins 50 % de produits acquis selon des modalités prenant en compte le coût du cycle de vie du produit, de produits issus de l’agriculture biologique, de ceux bénéficiant de l’écolabel pêche, et encore ceux issus d’une exploitation ayant fait l’objet d’une certification environnementale. La part fixée pour le bio est d’au moins 20 % de la valeur totale. »

D’autre part, le décret prévoit que les organismes de restauration collective publique servant plus de cent couverts par jour en moyenne sur l’année seront tenus de présenter annuellement un plan de diversification de protéines, incluant des alternatives à base de protéines végétales aux repas qu’ils proposent. »

Pour préparer ce changement et respecter la législation, le Syndicat Intercommunal de la Restauration Collective a décidé de commencer à introduire le Bio dans les repas fournis aux élèves et aux personnes âgées dès 2019 à hauteur de 7 à 8% par an pour arriver à 20% en 2022.

Pour accompagner ce processus, le Syndicat a décidé de s’appuyer sur le savoir-faire de INTER BIO Nouvelle Aquitaine qui accompagne les structures qui veulent développer l’introduction de produits bio en restauration collective. Et c’est donc logiquement que le 12 avril 2019, le président du syndicat de restauration collective a signé la charte « Etablissement Bio engagé » avec Jérôme CAILLE administrateur d’Interbio Nouvelle-Aquitaine.

Charte Etablissement Bio Engagé

Valorisation des protéines végétales

 

Dans le cadre du réseau « Bien Manger à L’école, c’est l’affaire de ma commune », une formation « »Valorisation des protéines végétales  » a eu lieu le 9 et 10 avril sur la commune de Saint Saturnin.

Cette formation est consacrée à la valorisation des protéines végétales et à la mise en œuvre d’alternatives végétariennes ou mixtes dans les repas collectifs. Elle est conçue de façon complémentaire aux actions menées autour d’une meilleure préparation des protéines animales, pour un objectif devenu aujourd’hui sociétal : manger « moins et mieux » de viande.

Le chef de cuisine Tristan, ainsi que Maïté, la responsable des approvisionnements ont suivi cette formation  encadrée par Gilles Daveau, consultant et formateur en “cuisine alternative” depuis 1987. Il intervient auprès des pouvoirs publics et des collectivités locales, notamment dans la restauration collective.

Le programme était copieux : le premier jour avec un travail en salle dont voici le contenu :
– culture et langage commun autour des offres alternatives
– Comment définir la qualité alimentaire attendue en restauration collective. Croyances et représentations.
– Pourquoi et comment « Manger autrement » ?
-Les bases d’une cuisine végétarienne : produits, modes opératoires, formats de plats et étapes de mise en place.
le deuxième  jour avec la mise en pratique :
– mettre en œuvre une offre alternative (végétarienne et mixte)
– découvrir et s’approprier la diversité de l’offre « alternative » et des familles végétales (céréales /légumineuses/ oléagineux / graines sous toutes leurs formes – produits frais et de saison).
Quelles utilisations, quels modes opératoires, quelle valorisation, quelles adaptations en cuisine ? Quels
repères nutritionnels ? Quelles déclinaisons au fil des menus, des saisons?

A l’issue de la formation, les élus des structures ayant envoyé du personnel suivre cette formation ont été invités à venir déguster les nombreuses préparations concoctées par les stagiaires.

Mention Très Satisfaisant

Lors de la dernière inspection du 20/09/2018, la cuisine centrale de Villement s’est vue attribuer la mention Très Satisfaisante par le service sécurité et qualité sanitaires de l’alimentation.
Ce contrôle sanitaire dirigé par M. Malécot, chef technicien de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations de la Charente a permis  de vérifier  que le travail et l’investissement de tout notre personnel travaillant à la cuisine centrale était à la hauteur de ce que l’administration attend en matière de sécurité et d’hygiène alimentaire.
Félicitations à eux !
Vous pouvez dès maintenant retrouver sur le site  (ou sur l’application) Alim’confiance tous les résultats en France des derniers contrôles, que ce soit dans le domaine de la restauration collective, traiteurs, grandes surfaces, restaurants…

 

Local et régional

Depuis le 1er janvier 2018, le SIRC est adhérent auprès du groupement d’achat AGAPE 16 qui a pour but de centraliser les besoins d’établissements publics de la Charente.

Grâce à ce groupement d’achat, le SIRC a donc pu lancer un marché public par allotissements qui comprend 9 familles de produits. Dans chaque famille de produits, plusieurs lots ont été retenus comme détaillés ci-dessous:

  1. La charcuterie
    1. Lot 1: Coulaud-Penaud (saucisserie à cuire ou à griller) situé à Limoges (87)
    2. Lot 2: Brake France (saucisse, pâté et autre produit) situé à Montmoreau (16)
    3. Lot 3: Achille Bertrand Atlantique (Jambon et salaison) situé à Les Herbiers (85)
    4. Lot 4: Sarl Doyen (Charcuterie) situé à Angoulême (16)
  2. Les volailles fraîches et lapins
    1. Lot 1: Ets SDA (volailles entières) situé à Ancenis (44)
    2. Lots 1 et 2: Ets Lafaye (volailles piècées classe A et lapins) situé à Palluaud (16)
    3. Lots 3, 4 et 6: Ets Beziau (volaille pièces, dinde piècées et volaille élaborée)  à La Jaudonnière (85)
    4. Lot 7: Ets Guillet (diverses volailles) situé à Daumeray(49)
  3. Les fruits et légumes frais ainsi que les produits de 4ème et 5ème gamme
    1. Lots 1 et 6: Ets Fornel  (fruits et légumes et fruits et légumes 4 et 5ème gamme) à  Barbezieux
  4. Les fournitures de conserve, fruits secs et produits d’épicerie
    1. Lots 1, 4, 5, 7, 11, 13 et 14: Pro à Pro (conserves de fruits et légumes, bouillon, sauce, légumes sec à garnir, huiles et graisses, petit déjeuner et pique-nique)
    2. Lots 2, 6, 8, 9 et 10: Pomona épisaveur (conserves de poissons, féculents, entremets et ingrédients de pâtisserie, sucre et condiments)
    3. Lots 3, 15 et 16: Transgourmet (compote et gelée, eau et autres boissons) situé à Chateauroux
  5. Les produits surgelés
    1. Lot 1: Brake France service (volaille surgelées) situé à Montmoreau (16)
    2. Lot 2: Pomona passion froid (viande et abats)
    3. Lots 3 et 4: Achille Bertrand (veau et légumes surgelés) situé à Les Herbiers (85)
    4. Lot 5: Davigel (poissons surgelés)
  6. Les produits laitiers et ovoproduits
    1. Lots 1 ,4, 6, 8, 9, 10, 11 et 13: Pomona passion froid (beurre, lait aromatisé, fromage frais, desserts, fromage portion, œufs)
    2. Lots 2 et 3: Transgourmet (la crème, le lait nature) situé à Chateauroux
    3. Lots 5: GAEC Blanzaguet (yaourts standard) situé à Blanzaguet (16)
  7. Les viandes de bœuf, veau et porc
    1. Lots 1, 2 et 3: Achille Bertrand (viande de bœuf origine Nouvelle Aquitaine) situé à Les Herbiers (85)
    2. Lots 2: Calluaud (viande de veau et d’agneau) situé à Saint Claud (16)
    3. Lots 3: Doyen (viande de porc)  situé à Angoulême (16)

Des producteurs locaux ou régionaux ainsi que des entreprises plus conséquentes (Pomona, Pro à Pro, Davigel) ont été retenus sachant que chaque prestataire doit répondre à un cahier des charges très précis: produits locaux, pêche responsable et respect de la surgélation avec une garantie sans exsudat.