Notre visite de la cuisine centrale

Visite de la Cuisine centrale par les élèves de l'école Robert Doisneau de Ruelle

Il y a beaucoup de matériel

Les élèves de la classe de CE2 de Mme Devautour de l’école Robert Doisneau de Ruelle-sur-Touvre sont venus visiter la cuisine centrale.

On a visité la cuisine centrale le jeudi 16 janvier. On a pris le bus.

Il y avait trois groupes : un groupe avec la diététicienne, un autre avec Teddy qui réceptionnait les marchandises et un troisième groupe qui visitait les cuisines avec le cuisinier. On a fait tourner les groupes afin de faire toute la visite.

Il y avait une chambre froide où il faisait -20°.

La cuisine centrale est à Villement. Ce n’était pas trop loin de l’école.

On portait une charlotte sur la tête, un masque sur la bouche pour ne pas mettre des microbes dans la nourriture ainsi qu’un tablier.

Six cuisiniers travaillent à la cuisine centrale. Ils font environ 1000 repas par jour qui partent dans les écoles mais aussi dans les maisons de retraite.

Ils nous ont montré les composteurs où sont mis les épluchures de fruits et légumes qui se transforment ensuite en terreau.

J’ai adoré notre sortie car j’ai appris plein de choses.

Clara, classe de CE2 de Me Devautour
Ecole Robert Doisneau de Ruelle-sur-Touvre

La mélodie des Mets Locaux

Comme chaque année depuis 2015, le Syndicat de la restauration collective participe à l’opération « La mélodie des mets locaux ».

Le 19 septembre 2019, il sera donc  proposé aux écoliers et aux personnes âgées un menu 100% local.

Voici le menu ainsi que les fournisseurs associés à chaque produit.

    • Melon : provient du producteur Garcin à Guimps (16).
    • Sauté de boeuf : viande charentaise fournie par la maison Lafaye.
    • Purée de pomme de terre Bio du Domaine de la Poterie à Ecoyeux (17).
    • Bûche de chèvre : produit chez GAEC de l’Ouche à Vigné à Juillé (16).
    • Raisin blanc sans pépin Bio : produit à Saint-Amant-de-Nouère (16)

Petit déjeuner à l’école Jean Moulin à Ruelle

Le cinquième petit déjeuner pédagogique organisé le vendredi 21 juin par le Syndicat Intercommunal de Restauration collective pour les écoliers de l’école Jean Moulin à Ruelle a été une réussite.
Une trentaine d’enfants a pu découvrir entre 7h30 et 8h 30, ce que doit être un petit déjeuner équilibré.
En effet, prendre un bon petit déjeuner, c’est la garantie de passer une matinée à l’école en bonne forme.
Mme Deschamps, maire adjointe chargée des écoles et quelques parents sont venus aussi échanger, boire un café, voir les documents affichés…
Un grand merci à  Patricia, la diététicienne de la cuisine centrale et à Maïté notre gestionnaire qui ont mis sur pied cette belle manifestation.

Nouvelle diététicienne au Syndicat Intercommunal de Restauration Collective

Mme  Patricia Desclides diététicienne a pris en charge nos menus depuis Mai.

Elle est ainsi présente aux Restaurants scolaires une journée par semaine. Elle établit les menus pour les différents convives (scolaires, portage à domicile, centre de loisirs etc..) et les valide ensuite avec le gestionnaire, l’équipe de cuisine et le personnel des satellites.

Elle sera amenée à intervenir dans nos cantines auprès des agents et des enfants au moment du repas.

Le syndicat qui faisait valider jusqu’à présent ses menus par la diététicienne du Centre de gestion a souhaité changer sa façon de travailler et avoir une diététicienne  sur place ce qui facilite le travail des équipes.

Goûtons le pain BIO !

Dans le cadre de la Charte Etablissement BIO Engagé, Maïté notre gestionnaire a organisé, lors du repas servi le 24 mai, un test grandeur nature sur le pain Bio auprès de tous les enfants des huit restaurants scolaires.
En effet, avant de remplacer à la prochaine rentrée, le pain traditionnel par du pain Bio, il nous fallait avoir l’avis des enfants, quant à la saveur, à l’aspect.. de ce nouveau pain afin d’éviter le gaspillage.
C’est la boulangerie BléNews à Ruelle qui a été choisie pour cet essai.
Maïté avait choisi en amont avec les agents de la cuisine centrale, un pain bio parmi une sélection fournie par le boulanger.
A l’issue du repas, le personnel dans les restaurants scolaires a organisé chacun à sa manière le vote des enfants pour avoir leur avis sur ce nouveau pain. Seuls les élèves des quatre écoles élémentaires ont voté.

Voici les résultats :

Pour changer le pain servi actuellement par du pain Bio  : 83,6% soit 367 enfants sur 439
Pour garder le pain servi actuellement : 16,4% soit 72 enfants sur 439

 

 

« Stop gaspi » : une malle remplie d’idées !

Nous avons utilisé la malle pédagogique « Stop Gaspi » prêtée par le syndicat intercommunal de la Restauration collective pour aborder l’alimentation jusqu’à Noël.

A l’aide des posters et vignettes trouvés dans la mallette nous avons pu reconstituer le trajet des aliments dans notre corps et parler ainsi de la digestion.

En répertoriant tous les aliments que nous avons mangé lors d’un dîner pris à la maison avec nos familles, nous avons travaillé par groupe pour tenter de classer les aliments.

On s’est rendu compte que certains aliments étaient indispensables pour rester en bonne santé comme les fruits et les légumes. En revanche, on peut vivre sans manger trop de sucre donc en limitant les bonbons et sucreries comme les sodas.

Comme avant chaque vacances, nous avons réalisé une recette à l’école. On s’est fait plaisir en faisant un goûter gourmand composé de roses des sables, une sucette au chocolat et d’une clémentine.

Les 24 élèves de la Classe de CE2 de Mme Devautour

Noël dans nos satellites

Comme chaque année, notre personnel fait preuve d’imagination au moment des fêtes de Noël. Les agents travaillant dans les restaurants scolaires, décorent la salle de façon agréable, pour que les enfants soient heureux de passer le temps de leur repas dans une ambiance joyeuse.

Cette année, nous mettons en avant les décorations de la salle de restauration de l’école maternelle Chantefleurs à Ruelle.

Félicitations et remerciements pour cette belle initiative !

Gastronomades 2018

« Gastronomades », c’est un week-end entier dédié aux produits du terroir et à la cuisine d’aujourd’hui.

Un événement unique en son genre, pour effectuer un vrai parcours de découvertes du champ à l’assiette, permettre la rencontre et l’échange entre le grand public et les acteurs de la cuisine : chefs, artisans des métiers de bouche, producteurs, journalistes…

Les Gastronomades fêtent la 24ème édition autour du «Bien Manger», de la nécessité de privilégier des aliments de production locale, de qualité et de saison et le refus du gaspillage.

Le menu cette année a été pensé par le chef Yves Camdeborde qui est l’un des chefs de file de la cuisine de bistrot, qualifiée par des journalistes de « bistronomie »

Vous trouverez ci-dessous le petit journal « La gazette des petits gourmands  » qui vous permettra de découvrir les recettes des plats qui ont été servis aux petits écoliers de Ruelle et l’Isle d’Espagnac à cette occasion.

La gazette des petits gourmands

 

Gastronomades 2017

Le festival des « Gastronomades » est devenu un événement important pour la promotion des produits agricoles locaux et des savoir-faire de nos agriculteurs.

C’est donc dans le cadre des « Gastronomades 2017 » que le  chef de production de la cuisine centrale du  Syndicat Intercommunal de Restauration Collective a préparé en collaboration avec le chef du restaurant « La Cigogne » à Soyaux, un repas qui a été servi aux écoliers le vendredi 24 novembre.

Voici le menu:

Menu des Gastronomades 2017

Madame le maire de l’Isle d’Espagnac est venue à l’école Jean Moulin  partager le repas avec les enfants.

Monsieur le maire de Ruelle s’est rendu de même à l’école Robert Doisneau avec deux conseillers municipaux.

Les enfants ont reçu un set de table expliquant d’où venaient les produits qui avaient servi à confectionner le menu, ainsi que les recettes détaillées.

A table avec » les petits débrouillards »

Lors de notre première séance, les enfants ont observé que la vue influait sur le fait de manger ou pas un plat et donc nous avons essayé de rendre des aliments plus attrayant comme le céleri rave et la courgette.

Les enfants ont préparé un diaporama avec Mme Deltour pour rendre compte de cette séance.

Lors de la seconde séance, les élèves ont joué la réalisation d’une recette. Cela a permis de mettre en évidence qu’il était nécessaire de faire une liste de course avant d’aller au magasin, qu’il est parfois plus judicieux de payer un peu plus cher une quantité moindre mais de ne pas la laisser se perdre, qu’il est nécessaire d’ajuster les quantités à l’âge des convives.

La dernière séance a été consacrée à une expérience sur les portions de féculents. Nous avons pesé et fait cuire des pâtes, du riz et de la semoule puis nous avons calculé de combien le poids avait augmenté après cuisson.

Ceci nous a permis de considérer et de visualiser le volume à cuire pour un enfant de leur âge. La réalisation de l’objet de mesure n’a pas bien fonctionné, nous avons donc convenu avec Mme Deltour d’un autre support à base de gobelet qu’ils pourront finir ensemble et rapporter à la maison.