A table avec » les petits débrouillards »

Lors de notre première séance, les enfants ont observé que la vue influait sur le fait de manger ou pas un plat et donc nous avons essayé de rendre des aliments plus attrayant comme le céleri rave et la courgette.

Les enfants ont préparé un diaporama avec Mme Deltour pour rendre compte de cette séance.

Lors de la seconde séance, les élèves ont joué la réalisation d’une recette. Cela a permis de mettre en évidence qu’il était nécessaire de faire une liste de course avant d’aller au magasin, qu’il est parfois plus judicieux de payer un peu plus cher une quantité moindre mais de ne pas la laisser se perdre, qu’il est nécessaire d’ajuster les quantités à l’âge des convives.

La dernière séance a été consacrée à une expérience sur les portions de féculents. Nous avons pesé et fait cuire des pâtes, du riz et de la semoule puis nous avons calculé de combien le poids avait augmenté après cuisson.

Ceci nous a permis de considérer et de visualiser le volume à cuire pour un enfant de leur âge. La réalisation de l’objet de mesure n’a pas bien fonctionné, nous avons donc convenu avec Mme Deltour d’un autre support à base de gobelet qu’ils pourront finir ensemble et rapporter à la maison.

Un bon petit déjeuner à Doisneau

Le deuxième petit déjeuner pédagogique organisé par le syndicat intercommunal des restaurants scolaires pour les écoliers de Robert Doisneau à Ruelle a été une réussite.
Une quarantaine d’enfants ont pu découvrir entre 7h30 et 8h 30, ce que doit être un petit déjeuner équilibré.
En effet, prendre un bon petit déjeuner, c’est la garantie de passer une matinée à l’école en bonne forme.
Le maire M. Tricoche et quelques conseillers municipaux sont venus aussi échanger, boire un café, voir les documents affichés…
Un grand merci à  Laurent, le chef de production de la cuisine centrale, et à Mégane,  stagiaire en 1ère année de diététicienne, qui ont mis sur pied cette belle manifestation.

Quelques documents utiles :

Les fruits et les légumes

Les féculents

Petits déjeuners (anglais, espagnols, allemands)

Idées de petit déjeuner

Une nouvelle vie pour les déchets alimentaires

Finis les sacs poubelles noirs remplis des restes de repas des restaurants scolaires de l’Isle d’Espagnac qui partent brûler à l’incinérateur de La Couronne !
En effet, à partir du 1er janvier 2017, les restes de repas seront récupérés et envoyés dans une usine de méthanisation en Vendée.
Rien ne se perd tout se transforme. Cet adage pourrait tout à fait convenir à ce procédé énergétique qui valorise les déchets pour en faire du biogaz produisant de la chaleur et de l’électricité.
C’est la société Aproval, filiale du groupe Suez, située dans la Ze la Braconne de Mornac qui se chargera de mettre les deux bacs récupérateurs, l’un à l’école Jean Moulin, l’autre à l’école des Mérigots et de collecter ces bacs une fois pleins.
Outre le côté écologique, c’est une économie de l’ordre de 50% qui sera réalisée par la commune de l’Isle d’Espagnac par rapport à l’enlèvement classique des sacs noirs.

A l’école du goût

Les élèves de CE1-CE2 de Mme Biard à l’école de Villement à Ruelle et ceux du CE1-CE2 de Mme Deltour à l’école Jean Moulin ont bénéficié de deux séances d’éducation au goût avec Corine la diététicienne du syndicat intercommunal des restaurants scolaires.

Dans le cadre de la lutte contre le gaspillage alimentaire menée par le syndicat depuis 2014, apprendre aux enfants à découvrir des saveurs nouvelles est un élément très important.

Cette première approche sera complétée par trois autres séances menées par un animateur de l’association « les petits débrouillards », mais nous vous en reparlerons ….

Ci-dessous un petit texte des enfants :

Voici ce que nous avons fait avec Corinne, la diététicienne: nous avons travaillé sur le goût et les saveurs. Elle nous a donné des verres numérotés de 1 à 4. On a goûté et coché les différentes saveurs: sucré, acide, amer, salé.
Ensuite, dans une assiette, il y avait du citron, du sucre, du cacao et du gros sel. On a reconnu les quatre saveurs. C’était très drôle!

En agissant ensemble, on agit vraiment !

Un des axes majeurs du syndicat intercommunal des restaurants scolaires est la lutte contre le gaspillage alimentaire et la revalorisation des déchets. C’est ainsi que depuis deux ans, nous travaillons avec les enfants pour les sensibiliser à ces problèmes. Tout d’abord, Clémence et Alice, deux jeunes en service civique dans notre structure ont mené une vraie étude en profondeur, ce qui a permis de mieux cerner les difficultés rencontrées en matière de lutte contre le gaspillage.
Avec Corinne, la diététicienne du syndicat, deux classes de Ruelle et deux classes de l’Isle d’Espagnac ont travaillé sur l’éducation au goût et le gaspillage.
C’est donc tout naturellement que le Conseil municipal d’enfants de Ruelle a voulu apporter sa pierre à l’édifice en proposant de créer une affiche destinée à sensibiliser tous les écoliers de la commune sur ce problème.
Vendredi à Villement, c’était le grand jour : quelques conseillers municipaux enfants ont dévoilé à leurs camarades le fruit de leur travail pendant le déjeuner. Puis lundi, ce fut le tour des conseillers municipaux enfants de Doisneau de faire de même.
Une belle affiche qui naturellement a trouvé sa place dans la salle de restauration. Une belle initiative qui montre que les enfants sont particulièrement sensibles au gaspillage et à la revalorisation de nos déchets.

 

 

Gastronomades 2016

gastronomades

Le festival des « Gastronomades » est devenu un événement important pour la promotion des produits agricoles locaux et des savoir-faire de nos agriculteurs.

C’est donc dans le cadre des « Gastronomades 2016 » que le chef de production de la cuisine centrale du  Syndicat Intercommunal des Restaurants Scolaires a préparé en collaboration avec le chef du restaurant « La Grange aux Oies » à Nieul, un repas qui a été servi aux écoliers le vendredi 26 novembre.

Au menu
Potage de potiron et patate douce
Sauté de bœuf aux pleurotes
Clafoutis de carottes au coriandre
Fromager au Manslois et angélique

Tous les ingrédients utilisés pour ce menu proviennent exclusivement de producteurs locaux.

La semaine du goût

semaine-du-gout-2016_5622017La 27e Semaine du goût s’est tenue du 10 au 16 octobre 2016.

Né en 1990 à l’initiative du journaliste gastronomique Jean-Luc Petitrenaud, cet événement a pour but d’éduquer et d’informer les consommateurs quant aux produits, les origines, les métiers, le savoir-faire et la lutte contre le gaspillage alimentaire.

A cette occasion, notre diététicienne et notre chef de production ont concocté des menus mettant en avant le rôle des épices et des plantes aromatiques.

C’est ainsi qu’au cours de la semaine, les élèves ont pu découvrir le curry, le paprika, le gingembre, le cumin, le safran  mais aussi la sauge, le laurier, la menthe, le basilic, l’oseille…

Voici le menu de la semaine du goût dans nos restaurants scolaires :

sans-titre-2

La mélodie des mets locaux

melodiePour la deuxième année consécutive, le syndicat des restaurants scolaires a participé à l’opération « La mélodie des mets locaux ». Cette opération est destinée à soutenir les producteurs locaux à travers une démarche de développement durable.

Le repas proposé aux enfants était le suivant :

Melon charentais  d’un producteur de Barbezieux
Poulet rôti d’un producteur de Palluaud
Carottes vichy d’un producteur de Jarnac
Yaourt d’un producteur de Touraine

Du nouveau à Doisneau

img_20160926_125718Afin de rendre le travail moins pénible au personnel de restauration qui travaille en maternelle et notamment au niveau du dos, le syndicat intercommunal des restaurants scolaires teste actuellement une nouvelle chaise pour les enfants.
Cette chaise fabriquée par la société Mac mobilier, fabricant français situé en Bretagne a la particularité d’être surélevée et donc de pouvoir être utilisée avec une table de hauteur normale.
De plus, son rangement aisé sur la table ainsi que son poids plus léger facilitent le nettoyage du restaurant scolaire après le repas.

Bio et local !

dsc02676La commune de l’Isle d’Espagnac a été retenue par le ministère de l’Environnement pour servir de vitrine médiatique pour son action « ZéroPhyto dans ma commune ». En effet, aucun pesticide, aucun produit chimique ne sont utilisés par les services techniques pour l’entretien et le suivi des espaces verts de la commune depuis des années. L’obtention d’un quatrième papillon dans la charte « Terre saine » a récompensé d’ailleurs cet effort.

Pour promouvoir cette action et inciter les autres communes à aller dans ce sens, une vingtaine de journalistes de différents médias nationaux sont venus passer la journée du 16 septembre 2016 à l’Isle d’Espagnac pour  voir, filmer, interroger, les différents acteurs du projet : directeur des services techniques, personnel des espaces verts…

Le ministère de l’Environnement avait souhaité que le repas de midi offert aux journalistes soit un repas confectionné uniquement avec des produits bio et locaux. C’est le syndicat des restaurants scolaires de Ruelle et de l’Isle d’Espagnac qui a eu l’honneur d’être choisi pour assurer cette prestation.

Notre chef de production, Laurent, a donc proposé le menu suivant composé uniquement avec des produits bio et locaux :

Melon charentais au pineau
Grillon charentais
Dodeline de volaille au basilic
Truite de la Touvre façon Bellevue
Caponata de légumes
Salade de pâtes au quinoa et blé et légumes croquants
Plateau de fromages affinés
Fraises Chantilly avec sablé maison

A l’issue du repas, les invités étaient unanimes pour féliciter la qualité de la prestation, tant en matière de présentation que de la qualité gustative des aliments.