Les actions 2015-2016

Une formation pour le personnel des restaurants scolaires

Logo de la Ligue de l'enseignementL’ensemble du personnel travaillant dans les satellites de l’Isle d’Espagnac (maternelles et primaires) ainsi que  le personnel de l’école Robert Doineau et de la maternelle du centre à Ruelle-sur-Touvre ont pu bénéficier d’une formation sur site, dispensée par la Ligue de l’Enseignement intitulée :

Une équipe éducative au service de l’enfant en restauration scolaire

Les objectifs définis avec la formatrice Diane Hardy étaient de permettre aux membres de l’équipe du restaurant scolaire :

  • d’identifier les caractéristiques et les enjeux du repas et de l’interclasse,
  • de développer les connaissances et les capacités nécessaires à leur fonction,
  • de se professionnaliser en suivant les évolutions de ce service de restauration scolaire,
  • de se situer dans l’équipe éducative ayant en charge les enfants,
  • d’élaborer des règles de fonctionnement pour l’ensemble du personnel dans le respect des objectifs de la commune en tenant compte du contexte local.

Le stage de cinq jours était réparti en deux étapes :

  • une formation théorique et pratique aboutissant à des propositions concrètes de modification afin d’optimiser le fonctionnement de l’équipe (3 jours).
  • un bilan des modifications mises en place, quelques semaines plus tard, suivi d’une rédaction des règles de fonctionnement pour l’équipe du restaurant scolaire et des « règles de vie » pour les enfants.

Cette formation a été unanimement appréciée par le personnel qui a chaudement félicité la formatrice pour son implication, son écoute et ses conseils avisés.

 


Adieu le plastique, vive l’inox

barquetteDans le cadre de sa politique du « Bien manger à l’école », le syndicat intercommunal des restaurants scolaires de Ruelle-sur-Touvre et l’Isle d’Espagnac a décidé de supprimer le conditionnement en barquette plastique.

Outre le coût annuel de vingt mille euros par an et l’impact écologique désastreux en matière de gestion des déchets, il s’agit avant tout de présenter la nourriture aux enfants de manière à leur donner envie de manger ce qu’ils voient.

Le résultat ne s’est pas fait attendre et, parmi les mots d’enfants, on a entendu:

C’est comme à la maison maintenant.

L’enquête de satisfaction effectuée en septembre 2015 a confirmé cette réaction.

Ce changement de présentation s’effectue fait en deux temps :

  • en 2015, ce sont les barquettes d’entrées qui ont disparu
  • en 2016 ce seront les plats chauds qui seront servis aux enfants dans de jolis plats en inox.

Voir aussi l’article :


La «Mélodie des Mets Locaux» : valoriser produits, producteurs et savoir-faire

Opération: Mélodie des mets locauxL’idée de la «Mélodie des Mets Locaux» : proposer un «menu type» décliné dans les cuisines selon les spécificités locales. Chaque restaurant peut donc interpréter la partition proposée pour valoriser ses approvisionnements locaux.

Derrière cette initiative festive et innovante, l’objectif est aussi de sensibiliser à la demande croissante des consommateurs, élus et professionnels en matière d’approvisionnements bio et locaux.

Valoriser ses producteurs, c’est soutenir l’économie locale et le dynamisme du territoire.

C’est aussi mettre en valeur les qualités de produits parfois méconnus ou oubliés et qui gagneraient à retrouver une place à table, tant en termes de goût que de qualités nutritionnelles.

Le projet contribue enfin à valoriser auprès des convives l’image des collectivités engagées dans une démarche de développement durable.

La «Mélodie des Mets Locaux» est organisée en partenariat avec la Fnab (Fédération nationale des agriculteurs biologiques), le réseau Bleu Blanc Cœur et les associations locales de producteurs.

Voir aussi l’article :


Les Gastronomades

Affiche Gastronomades 2015« Gastronomades », c’est un week-end entier dédié aux produits du terroir et à la cuisine d’aujourd’hui.

Un événement unique en son genre, pour effectuer un vrai parcours de découvertes du champ à l’assiette, permettre la rencontre et l’échange entre le grand public et les acteurs de la cuisine : chefs, artisans des métiers de bouche, producteurs, journalistes…

Les Gastronomades fêtent leur 20 ans autour du «Bien Manger», de la nécessité de privilégier des aliments de production locale, de qualité et de saison et le refus du gaspillage.

Voir aussi l’article :

Les commentaires sont clos.